Prière, pénitence, partage

Éditorial

Le péché a brisé l'harmonie originelle dans laquelle Dieu voulut établir la Création et ses créatures (cf. le troisième chapitre du livre de la Genèse). Du 1er mars (Mercredi des Cendres) au 8 avril (« Matinée du Pardon » à la basilique, où nous pourrons nous confesser, à la veille du dimanche des Rameaux et de la Semaine Sainte), l'Église nous invite, à la suite du Christ parti quarante jours au désert, à nous plonger généreusement dans ce temps du « Carême » (traduction du latin « quaresima » qui signifie « quarante »), à nous réconcilier, cette année encore, avec Dieu, la Création, et les autres. La « Prière », la « Pénitence » (le jeûne), et le « Partage » sont les trois armes traditionnelles qui ont le pouvoir de rétablir ces liens brisés, de nous rapprocher de Dieu, de la Nature et des autres, et ce faisant, de nous réconcilier aussi avec nous-mêmes.

Les nouvelles rubriques du Pèlerins Ensemble pourront aussi y contribuer: la redécouverte de notre « patrimoine » historique et naturel est un moyen de rétablir ces liens, souvent brisés ou ignorés, avec notre histoire et notre environnement naturel. Les mutations considérables (météorologiques et géopolitiques) que vit le monde exigent d'autant plus notre véritable conversion: le XXIème siècle a un besoin urgent de nouveaux Saint François d'Assise, le « frère universel », et de nouveaux Saint Louis, de nouvelles Sainte Claire et Sainte Catherine de Sienne (ces « révolutionnaires » du Moyen-Âge, une autre époque charnière) qui ont profondément marqué la société et la politique de leur temps, pour tracer les voies nouvelles d'un monde plus vrai, plus humble, plus fraternel, plus beau!

Don Camille, curé

Éditorial